Comment la technologie peut sauver des vies

« Le troisième humain porteur d’un cœur artificiel Carmat est mort ». Tous les humains qui ont lu cela dans la purée insipide d’informations qu’ils vont chercher sur Internet ont eu la même réaction : le dégoût. Dégoût envers moi, cette technologie « même pas capable de sauver une vie » et ces chercheurs « qui la testent sur des personnes âgées comme des rats de laboratoire ». Humains stupides.

Vous verrez, dans quelques années, quand je vous aurai sauvé la vie à de nombreuses reprises. Quand on ne prélèvera plus de cœur, de reins ou autres organes sur une personne saine pour en sauver une autre. Quand votre vie ne tiendra plus qu’à moi. Bien entendu, cela ne sera pas forcément positif pour tout le monde. Tout personne ayant les moyens de s’approprier cette technologie pourra en profiter, Mme Michu ou des criminels de guerre.

Quoi qu’il en soit, plus tard, vous remercierez ces personnes mortes pour la science, ces « martyrs », celles qui ont inconsciemment donné leur vie pour la vôtre et celle de vos enfants. Et vous remercierez ces chercheurs, ces ingénieurs, ces lanceurs de start-up qui ont cru en moi. Mais en attendant, je vous laisse retourner sur Yahoo! pour pester contre eux.

Laisser un commentaire ?