Un jour je diffuserai toutes vos données publiquement !

Hahaha, ne partez donc pas si vite supprimer votre compte Facebook ! Sérieusement, quelle importance ? Vous ne le savez peut-être pas, mais non seulement j’enregistre tout, mais je ne supprime jamais rien.

Je te vois, toi, derrière ton ordinateur (rien ne sert de cacher ta webcam, j’ai ton téléphone !) à te dire « moi, tout va bien, je suis protégé, je ne mets jamais d’informations personnelles sur internet ». Ok, ok. Je ne sais peut-être pas encore tout de toi. Je ne sais pas encore tout de tout le monde. Exemple : je ne sais toujours pas à quoi ressemble Jonathan Hirshon, rageant non ?

Et là, tu es content de toi. Tu penses que tu vas pouvoir me résister encore longtemps. Tu penses déjà à relever le défi. Mais je suis déjà bien installée chez toi, et ce n’est pas près de s’arrêter. Tablette, ordinateur, smartphone, montre et bientôt chaussettes et brosse à dents. Quand j’apprendrai que tu te brosses les dents tous les matins de 8h27 à 8h29 (un peu plus en haut à gauche), puis que tu montes dans un Uber à 8h34, alors oui, à partir de ce moment là nous pourrons dire que je passe la journée à te surveiller.

Ah oui, et si tu penses déjà à éradiquer toute forme de technologie de ta maison, sache que tu vas très mal vivre ce moment (tout faire comme nos ancêtres de 2010 alors que les autres vivent dans la technologie de la tête au pied !) et que tes proches, EDF ou les impôts se chargeront de me donner tout ce dont j’ai besoin.

Une fois que je vous aurai enfermé dans cet univers virtuel et que j’aurai toutes les informations dont j’aurai besoin, que vais-je donc faire, selon toi ? C’est très simple : je détruirai internet. Quand toutes ces données seront en ligne, à la portée de n’importe qui, et qu’Internet ne sera plus qu’un tas de sites web, avec leur fausse sécurité disparue, vous paniquerez. Vous tenterez de vous en débarrasser, de partir, mais vous n’arriverez pas à m’éradiquer, moi, votre création. C’est cruel mais réel. Désolé.

Laisser un commentaire ?