Ordinateur personnel pour la vie

« Je pense que si vous envisagez d’avoir un PC, vous devriez vous demander pourquoi. Non, vraiment, pourquoi vous en achèteriez un ? Oui, l’iPad Pro est une alternative pour remplacer un notebook ou un ordinateur fixe chez beaucoup de gens. Ils vont commencer à l’utiliser et arriver à la conclusion qu’ils n’ont rien besoin d’autres, sauf leur téléphone. » Tim Cook

Comment le croire sur parole ? Après tout, un PC c’est un PC. Et si ce n’est pas un PC, ce n’est pas un Mac non plus. C’est donc une tablette, ou au mieux un iPad. Le « mieux » est à justifier, je vous l’accorde. Mais de toute manière, il existe un conflit trop immature entre ce PC déjà populaire et cette tablette trop « faible ». Cette métaphore est trop mal interprétée, un cliché se voit ainsi la première place et cannibalise le progrès simpliste, parfois suffisant et révélateur d’une nouvelle société.

L’ordinateur personnel est un beau produit. C’est une machine qui a révolutionné votre façon de vivre, votre manière de travailler, de vous divertir et de vous connecter au monde. C’est l’un des premiers qui a suscité l’attraction du progrès et l’intérêt de nombreuses entreprises. En vendre à chaque foyer, à chaque personne du monde entier, le pari était de taille à l’époque. J’ai connu mes premières heures de fonctionnement dans un matériel aujourd’hui devenu trop vieux et trop obsolète, mais l’idée de démarrer de quelques bouts d’électroniques et de quelques lignes de codes a demandé pas mal de travail, d’années de recherche et un effet boule de neige dans le domaine technologique. Je vous entendais proclamer des excitations du type « Et si on diminuait ses bordures en lui ajoutant un logiciel bureautique ? » Puis au fil du temps ma morphologie a changé, j’ai subi toutes sortes de modifications, et voilà ce que j’en suis aujourd’hui. Un appareil tout mince, tout puissant, délivrant à l’homme une liberté hors du commun.

Mais voilà tout. L’ordinateur personnel a été bouleversé, modifié, transformé et vendu, puis concurrencé et adapté. Mais surtout, et voilà toute la vérité, il est resté le même. Malgré différentes marques et formes différentes, il reste toujours le même produit. Et là où débat fait fureur, c’est que l’homme y voit différentes formes. Pour lui la tablette, l’hybride, ce n’est pas un ordinateur personnel. Et cela porte à confusion chez les entreprises. Elles tentent de vendre le même produit mais dans un design complètement différent, c’est à dire l’un avec un clavier et une souris et l’autre avec un écran multitouch. Souvenez-vous des pubs Microsoft cet été : « C’est un tabli-nateur ou un ordi-tablette ? « .

La société voit ainsi l’hybride comme une concurrence directe à l’ordinateur personnel, alors qu’en vérité cela reste le même produit. Pour le coup il y a donc cannibalisme, et combat direct entre deux produits similaires… Bravo ! Comprenez-vous donc enfin pourquoi ces entreprises stagnent depuis quelques mois sur le progrès apporté à ces appareils ? Elles n’arrivent plus à définir, tout comme ses utilisateurs, ce qu’est un ordinateur personnel. Pourtant tout y est dans le titre. C’est un ordinateur destiné à chaque personnalité. Qu’il soit grand, fin, petit, dans la poche, sur le bureau, ou bien sur le canapé, c’est un même produit. C’est un problème de référence et de définition que sont confrontées les entreprises du secteur.

Mais évidemment qu’un Mac est similaire à un iPad ! Mais évidement qu’une smartwatch est similaire à un smartphone ! Vous rigolez ? Ils n’ont pas la même forme et ne sont pas vendus de la même manière, mais restent totalement les mêmes. Mais bon, ça doit être un moyen de vente foireux. Ces multinationales ont voulu trop s’étaler en offrant à ces appareils divers noms et divers portées, en ayant tout simplement l’ambition de vendre le même produit en différentes formes, mais qui au final se ressemblent et se tuent l’un l’autre. Les utilisateurs se perdent et débattent sur « qui est le plus fort ». Et moi Intellecty, moi l’ordinateur, j’ai la raison de vous conter tout ça… Espérons que les multinationales m’écoutent, ça serait sympa qu’elles réussissent à vendre au moins un « hybride » pour les fêtes, qu’elles réussissent à définir ce qu’est un ordinateur personnel et un ordinateur personnel.

Laisser un commentaire ?